Edouard Asrian nommé chef de l’armée arménienne

Le président Vahagn Khatchatourian a nommé général de division Edouard Asrian au poste de chef de l’Etat-major de l’armée arménienne. La nomination intervient un peu plus d’une semaine après que le parlement arménien a approuvé un projet de loi gouvernemental rendant le général en chef directement subordonné au ministre de la Défense.

L’ancien chef de l’Etat-major de l’armée, le lieutenant-général Artak Davtian, et six autres généraux supérieurs ont été limogés en février par des décrets présidentiels initiés par Pachinian.

Les limogeages sont intervenus un an après que le prédécesseur de Davtian, Onik Gasparian, et 40 autres officiers de haut rang ont publié une déclaration commune accusant le gouvernement de Pachinian d’incompétence et de mauvaise gestion, et exigeant sa démission.

Asrian faisait lui aussi partie des signataires de la déclaration de février 2021 saluée par l’opposition arménienne mais condamnée par Pachinian comme une tentative de coup d’État.

Certains législateurs pro-gouvernementaux ont reconnu que l’administration de Pachinian espère que le projet de loi adopté par l’Assemblée nationale le 7 juillet empêchera les hauts gradés de l’armée de les contester à l’avenir.

Selon le projet de loi critiqué par l’opposition, le chef de l’Etat-major occupera également le poste de premier vice-ministre de la Défense. Mais il n’exercera pas de fonctions ministérielles si le ministre de la Défense, Souren Papikian, est absent du pays.

Pachinian a promis une réforme majeure de l’armée peu de temps après la défaite de l’Arménie dans la guerre de 2020 avec l’Azerbaïdjan. Il a remplacé trois ministres de la Défense depuis la signature du cessez-le-feu de novembre 2020.

© 2022 Tous droits réservés