L’Arménie et l’Iran souhaitent élargir leur coopération dans les domaines de l’énergie et des transports

La délégation conduite par le président de l’Assemblée nationale d’Arménie, Alen Simonian, a été accueillie à Téhéran par le président de la République islamique d’Iran, Ebrahim Raisi.

La réunion a porté sur la coopération multilatérale entre l’Arménie et l’Iran, qui est basée sur l’amitié séculaire entre les deux peuples, des liens historiques et culturels étroits.

Décrivant les moyens de promouvoir la coopération, les parties se sont déclarées prêtes à poursuivre le dialogue par des efforts conjoints et à enrichir davantage l’agenda de la coopération bilatérale.

Le président Raisi a souligné la coopération des législatures dans le renforcement des relations chaleureuses existantes entre l’Arménie et l’Iran.

Les interlocuteurs ont évoqué les relations économiques bilatérales et la mise en œuvre de projets d’infrastructures conjoints, dont le développement comporte de nombreuses conditions préalables.

Alen Simonian a déclaré que la partie arménienne attachait une grande importance à la signature d’accords mutuels dans les domaines de l’énergie et des transports.

« Dans le contexte du développement des communications de transport régionales, l’établissement d’une connexion ferroviaire entre l’Arménie et l’Iran est l’une des questions les plus importantes à notre ordre du jour », a déclaré Alen Simonian.

Le président a informé le président iranien sur la situation après la guerre déclenchée par le tandem azerbaïdjanais-turc contre l’Artsakh, les enjeux humanitaires et la question de la préservation du patrimoine historique et culturel arménien du Haut-Karabakh, qui sont actuellement sous le contrôle de Azerbaïdjan.

Exprimant sa gratitude pour la réception, le président du Parlement arménien a exprimé sa conviction que la coopération arméno-iranienne a un grand potentiel de développement et d’expansion et a promis sa volonté de soutenir le développement d’une coopération mutuellement bénéfique au profit de deux peuples amis.

Il a également informé le président iranien qu’un groupe de travail a déjà été mis en place à l’Assemblée nationale pour simplifier la législation sur la mise en œuvre du travail conjoint de l’agenda Arménie-Iran.

Le président iranien a noté qu’il avait donné des instructions pertinentes à son personnel pour présenter des propositions initiales en vue d’établir des liens plus étroits avec l’Arménie.

© 2022 Tous droits réservés