L’Arménie et l’UE tiennent la 4e réunion du Conseil de partenariat

Le 18 mai, le Conseil de partenariat Arménie-UE s’est réuni pour la quatrième fois à Bruxelles et pour la première fois depuis l’entrée en vigueur de l’accord de partenariat global et renforcé (CEPA) le 1er mars 2021.

Le Conseil de partenariat était présidé par le ministre des affaires étrangères de la République d’Arménie, M. Ararat Mirzoyan, et la délégation de l’UE était conduite par le haut représentant et vice-président de la Commission européenne, M. Josep Borrell. Le Commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, M. Olivér Várhelyi, a également participé à la réunion.

Le Conseil de partenariat a passé en revue la mise en œuvre du CEPA, qui couvre un large éventail de secteurs de coopération dans les domaines politique, économique et commercial, et s’est félicité des progrès accomplis. L’UE s’est félicitée de l’engagement de l’Arménie en faveur de la mise en œuvre du CEPA, a apprécié les réformes entreprises et a encouragé le gouvernement à poursuivre son programme de réforme au profit des citoyens arméniens.

Le Conseil de partenariat a réitéré l’engagement commun de l’Arménie et de l’UE en faveur des droits de l’homme, des libertés fondamentales, de l’État de droit et des principes démocratiques. Il s’est félicité des réalisations à ce jour dans la mise en œuvre de la stratégie nationale de l’Arménie pour les réformes judiciaires et juridiques et de sa stratégie nationale de lutte contre la corruption, tout en reconnaissant que des défis subsistent.

Dans le domaine des transports, le Conseil de partenariat s’est félicité de la signature de l’accord sur un espace aérien commun le 15 novembre 2021. Avec cet accord, les deux parties s’engagent dans un processus visant à améliorer la sécurité aérienne de l’Arménie qui pourrait progressivement conduire à l’inclusion de l’Arménie dans le marché de l’aviation de l’UE.

Le Conseil de partenariat s’est félicité de la coopération entre l’Arménie et l’UE dans les domaines de l’emploi et de l’éducation, soulignant l’importance de modifier le code du travail et de réviser la législation sur les syndicats et les employeurs afin d’aligner davantage le cadre juridique arménien sur les conventions fondamentales de l’Organisation internationale du travail.

Le Conseil de partenariat a pris note de la volonté de l’Arménie d’entamer un dialogue sur la libéralisation des visas avec l’UE. L’UE a noté la bonne mise en œuvre globale de l’accord de facilitation des visas et des accords de réadmission et a invité l’Arménie à poursuivre ses efforts.

Le Conseil de partenariat a noté que l’Arménie était susceptible de bénéficier du programme de relance, de résilience et de réforme du partenariat oriental, ainsi que de l’ambitieux plan économique et d’investissement (PEI) avec des initiatives phares déterminées par l’UE et l’Arménie, sous-tendant ce programme qui fournira un soutien pour stimuler l’emploi et la croissance, soutenir la connectivité, la transition verte et numérique, l’éducation et le développement des territoires du Sud.

© 2022 Tous droits réservés