Le chef du renseignement russe en visite en Arménie

Le chef du service russe de renseignement extérieur (SVR) a rencontré lundi le Premier ministre Nikol Pachinian à Erevan, trois jours après l’arrivée inattendue du directeur de la CIA, William Burns, en Arménie.

Le bureau de presse du gouvernement arménien a déclaré que Sergueï Narychkine avait discuté avec Pachinian de « la sécurité internationale et régionale » et des « processus en cours dans le Caucase du Sud ».

Le bureau a utilisé les mêmes mots dans une déclaration sur la rencontre de Pachinian avec Burns tenue vendredi dernier. Il a ajouté qu’ils avaient également évoqué « la lutte contre le terrorisme ».

Ni la CIA ni le Département d’État américain n’ont commenté jusqu’à présent cette toute première visite d’un directeur de la CIA en Arménie. Incidemment, les médias russes gérés par l’État ont été les premiers à révéler la visite de Burns.

Le bureau de presse de Pachinian a laissé entendre que les relations russo-arméniennes étaient également à l’ordre du jour de ses entretiens avec Narychkine. Il a cité le chef du renseignement russe comme faisant l’éloge du « dialogue politique de haut niveau entre la Russie et l’Arménie ».

Le dirigeant arménien s’est entretenu par téléphone avec le Premier ministre russe Mikhail Mishustin plus tôt dans la journée. Selon la lecture de l’appel par le gouvernement russe, ils ont discuté du commerce russo-arménien et de la « mise en œuvre de grands projets communs ».

© 2022 Tous droits réservés