Michel publie une déclaration pour clarifier la position de l’UE sur les négociations

Le président du Conseil européen, Charles Michel, a publié le 31 mai une déclaration visant à clarifier la position de l’UE sur les négociations en cours sur le Karabakh, alors que l’Arménie et l’Azerbaïdjan continuaient d’échanger des accusations de saper les efforts de normalisation.

Michel a souligné dans sa déclaration que « tous les problèmes fondamentaux qui ont conduit à la première guerre du Haut-Karabakh ainsi qu’à la reprise des hostilités en 2020 devront être traités par toutes les parties prenantes pour créer les conditions d’une paix durable et équitable ».

Dans sa déclaration, Michel a spécifiquement mentionné que « les deux parties ont confirmé qu’il n’y avait pas de revendications extraterritoriales concernant les futures infrastructures de transport », ajoutant que « toute spéculation contraire est regrettable ».

Michel a également pris soin de noter dans son communiqué de presse que « la terminologie est une question particulièrement sensible » et a insisté pour que ses commentaires « ne soient pas interprétés comme favorisant un résultat prédéterminé des discussions dans un sens ou dans l’autre ».

© 2022 Tous droits réservés