Pachinian et Pelosi discutent des relations arméno-américaines et de la stabilité régionale

La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a rencontré dimanche le Premier ministre Nikol Pachinian pour discuter de la poursuite des relations entre les États-Unis et l’Arménie, ainsi que pour souligner l’importance de la sécurité et de la stabilité dans la région.

Pachinian et Pelosi ont discuté de la récente agression de l’Azerbaïdjan contre le territoire souverain de l’Arménie et des questions liées au retrait des unités azerbaïdjanaises du territoire arménien. Les possibilités de déblocage des infrastructures de transport dans la région, le règlement du conflit du Haut-Karabakh ont également été évoqués.

En accueillant Pelosi en Arménie, Pachinian a souligné « la position claire des Etats-Unis » après l’attaque agressive de l’Azerbaïdjan la semaine dernière contre le territoire souverain de l’Arménie. Se référant à la session du Conseil de sécurité des États-Unis consacrée aux attaques à grande échelle, Pachinian a déclaré qu’Erevan comptait sur les États-Unis pour maintenir la question de la souveraineté de l’Arménie à l’ordre du jour du Conseil de sécurité.

« Nous constatons que le gouvernement américain est prêt à soutenir l’agenda démocratique de notre pays. Je tiens à exprimer notre dévouement au programme de réformes démocratiques, malgré le fait que, comme vous le voyez, ce n’est pas un chemin facile », a déclaré Pachinian à Pelosi et à la délégation.

« Le soutien à la démocratie en Arménie, la résolution sur la reconnaissance du génocide arménien, la contre-action de la Turquie sur le Haut-Karabakh, et dans tous les autres termes, nous sommes l’ami de l’Arménie. Nous sommes ici en respectant votre gouvernement », a déclaré Pelosi à Pachinian.

Le président de la Chambre a assuré que les États-Unis continueront de contribuer activement aux programmes visant à élargir davantage « le partenariat mutuel multisectoriel bilatéral et à développer la démocratie en Arménie », selon le bureau de presse de Pachinian.

Pelosi et sa délégation ont visité le complexe commémoratif du génocide arménien de Dizidernagapert, où Pelosi a reçu l’« Ordre d’honneur » de l’Arménie.

Elle a également prononcé un discours au Cafesjian Center for the Arts, lors d’un événement organisé par l’ambassade des États-Unis en Arménie, où elle a réitéré le soutien des États-Unis à la protection de la sécurité et de la souveraineté de l’Arménie.

Pelosi a également évoqué l’adoption par la Chambre de la résolution sur le génocide arménien en 2019 et la reconnaissance éventuelle par le président Joe Biden en 2021. Elle a félicité son collègue et auteur de la résolution, le représentant Adam Schiff, pour ses efforts inlassables dans la défense des questions arméniennes au Congrès.

Éditorial