Renaud Muselier et huit autres grands élus s’opposent vigoureusement à la proposition d’organiser la COP29 en Azerbaïdjan

Le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Renaud Muselier, a exprimé son opposition catégorique à la proposition de confier l’organisation de la COP29 à l’Azerbaïdjan.

“Confier l’organisation de la COP29 à l’Azerbaïdjan serait un déshonneur pour la communauté internationale, une injure faite aux Arméniens, à l’Artsakh, et un aveu d’échec pour le climat. Je m’y opposerai de toutes mes forces!”, a déclaré Renaud Muselier sur le réseau social X

Outre Muselier, huit grands élus de droite et de gauche avaient déjà dénoncé avec force dans La Tribune du dimanche dernier l’organisation de la 29e conférence de l’ONU sur le changement climatique en Azerbaïdjan, y voyant une « COP de la honte et de déshonneur, pour la France, l’Union européenne et les démocraties ».

« Sa tenue serait en effet inévitablement utilisée par le régime pour se blanchir de ses agressions et de ses atteintes au pluralisme et aux droits de l’homme », accusent les maires de Paris (Anne Hidalgo, PS), Montpellier (Michaël Delafosse, PS), Strasbourg (Jeanne Barseghian, EELV), les présidents de région Ile-de-France (Valérie Pécresse, LR), Occitanie (Carole Delga, PS) et Hauts-de-France (Xavier Bertrand, LR), ainsi que le chef de file des sénateurs LR, Bruno Retailleau, et l’ancienne maire de Marseille, Michèle Rubirola (EELV).

L’Azerbaïdjan accueillera la COP29 du 11 au 22 novembre 2024, selon une décision adoptée lundi à Dubaï par la COP28.