Rencontre du Premier ministre arménien et du président lituanien à Erevan

Le Premier ministre Nikol Pachinian a reçu le président de la République de Lituanie Gitanas Nausėda, qui est en visite officielle en Arménie, et la délégation qu’il a conduite

Les interlocuteurs ont discuté de l’agenda des relations arméno-lituaniennes et des perspectives de développement. Nikol Pachinian a salué le soutien de la Lituanie à la démocratie arménienne. Gitanas Nausėda a quant à lui réaffirmé la volonté de la Lituanie de continuer à soutenir la voie démocratique de l’Arménie et le programme de réforme du gouvernement. Les parties ont réaffirmé leur volonté d’approfondir la coopération mutuellement bénéfique dans les domaines économique, technologique, éducatif et culturel.

Au cours de la réunion, les parties ont échangé des vues sur la situation et les développements régionaux.

Le Premier ministre a présenté les positions de la République d’Arménie sur la démarcation et la délimitation de la frontière arméno-azerbaïdjanaise, le règlement du conflit du Haut-Karabakh, le déblocage des voies de communication. Nikol Pachinian a fait référence aux accords conclus lors des réunions médiatisées par les partenaires internationaux, soulignant que l’Arménie est guidée par l’agenda de paix, mais que ce processus ne peut pas être unilatéral. Dans ce contexte, le Premier ministre a attaché de l’importance au soutien de la communauté internationale et à sa réponse ciblée aux actions visant à perturber la stabilité dans la région.

Gitanas Nausėda a noté que la paix, la stabilité et la croissance économique sont d’intérêt commun pour les pays de la région, la Lituanie et l’Union européenne, et que la Lituanie continuera à contribuer à l’établissement du dialogue régional, de la stabilité et de la prospérité. « Il est très important de trouver des secteurs spécifiques sur le marché sur lesquels nous pourrons travailler », a déclaré Gitanas Nausėda. « Je pense que, compte tenu du fait que la Lituanie évolue vers une économie à plus forte valeur ajoutée, il y aura de nouveaux domaines d’intérêt mutuel, tels que la biotechnologie, la finance, technologies de l’information et de la communication qui se développent très rapidement dans notre pays et représentent un pourcentage important du PIB. »

Nikol Pachinian a remercié pour cette disponibilité et a salué les efforts de l’UE, le président du Conseil européen Charles Michel, qui, avec les efforts d’autres partenaires internationaux, contribuent à la création d’une atmosphère de dialogue.

Les parties ont souligné la nécessité d’un règlement global du conflit du Haut-Karabakh sous les auspices des coprésidents du groupe de Minsk de l’OSCE. Les questions liées à la préservation du patrimoine religieux et culturel arménien en Artsakh et l’implication de l’UNESCO dans ce processus ont également été abordées.

Les parties ont souligné le rôle de la démocratie pour répondre aux défis de sécurité, protéger les droits de l’homme, l’état de droit, le succès des réformes sectorielles et assurer la croissance économique.

© 2022 Tous droits réservés