03/05/2021

Dix-neuf captifs ont été torturés et tués par des militaires azerbaïdjanais


Pendant la deuxième guerre d'Artsakh, ainsi qu'après la signature de l'accord trilatéral signé le 9 novembre, des civils et des militaires arméniens ont continué à être retenus en otage, selon Siranouch Sahakian et Artak Zeynalian, représentants des prisonniers de guerre et prisonniers de guerre à la Cour européenn

 >> Pour lire la suite
Partager
Dernière mise à jour : 03/05/2021 16:36