09/05/2020

Le Canada clarifie sa position sur l'Artsakh

Par Achod Papasian 

Dans une lettre adressée au Comité national arménien du Canada le 4 mai, le ministre des Affaires étrangères du Canada, François-Philippe Champagne a clarifié la position du Canada sur l'Artsakh.

Contrairement au tweet irresponsable et unilatéral publié par l'ambassade du Canada à Ankara à la suite des élections tenues en République d'Artsakh le 31 mars, le ministre Champagne a clairement déclaré que le Canada appuyait pleinement le processus du groupe de Minsk de l'OSCE, la résolution pacifique du le conflit et le principe de l'autodétermination, tels que définis dans l'Acte final d'Helsinki.

« Bien que je regrette l'inquiétude que ce tweet a pu causer au Comité national arménien du Canada et à la communauté canado-arménienne, je voudrais vous rassurer qu'il n'y a eu aucun changement à notre position sur le Haut-Karabakh,» dit le ministre dans sa lettre.

« Nous sommes satisfaits de voir que le ministre a rétabli l'équilibre vis-à-vis de la position du Canada sur cette question d'une importance primordiale pour les Canadiens d'origine arménienne, outrepassant ainsi le tweet biaisé et d'influence étrangère publié par l'ambassade d'Ankara »,ont déclaré Hrag Tarakdjian et Shahen Mirakian, coprésidents du Comité national arménien du Canada.

« La position du Canada demeure fondée sur notre soutien ferme et constant aux travaux du Groupe de Minsk de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) en vue d'une solution négociée, et notre position ne préjuge pas du résultat de ce processus. Le Canada convient avec le Groupe de Minsk qu'il ne peut y avoir de solution militaire au conflit et que toute résolution doit tenir compte de l'Acte final d'Helsinki. Nous voulons des sociétés pacifiques et nous soutiendrons la solution lorsqu'elle sera atteinte », a conclu le ministre dans sa lettre adressée au Comité national arménien du Canada.

« Il reste encore beaucoup à faire sur cette question et le Comité national arménien du Canada continuera à être à l'avant-garde et à travailler avec notre gouvernement pour veiller à ce que les droits fondamentaux de la population de l'Artsakh soient protégés et respectés », ont conclu Tarakdjian et Mirakian.

Partager
Imprimer
Dernière mise à jour : 09/05/2020 19:08