13/01/2020

Le Comité d'État de l'aviation civile recommande d'éviter les espaces aériens de l'Iran et de l'Irak


DR

Le Comité d'État de l'aviation civile a conseillé aux compagnies aériennes enregistrées en Arménie d'éviter les espaces aériens de l'Iran et de l'Irak jusqu'à nouvel ordre.

Le 12 janvier, le régulateur aérien a déclaré dans un communiqué qu'il continuait à suivre les développements au Moyen-Orient, notamment « les nouvelles circonstances concernant le crash tragique de l'avion Boeing-737 de l'Ukrainian International Airlines le 8 janvier à Téhéran ».

« Le Comité de l'aviation civile coopère étroitement avec les autorités aéronautiques de la République islamique d'Iran, l'Organisation de l'aviation civile internationale, le groupe d'évaluation des risques de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) et tous ses partenaires pour assurer la sécurité des vols ».

L'autorité de l'aviation a conseillé aux compagnies aériennes enregistrées en Arménie de tenir compte des conseils de l'EASA et d'envisager la possibilité de contourner temporairement les espaces aériens irakien et iranien.

Les compagnies aériennes européennes devraient éviter l'espace aérien iranien jusqu'à nouvel ordre, a annoncé samedi l'Agence de la sécurité aérienne de l'UE (EASA) après l'aveu de l'Iran que ses forces armées ont abattu par erreur un avion de ligne ukrainien en début de semaine.

Partager
Imprimer
Mots clés associés : Aviation - Iran 
Dernière mise à jour : 13/01/2020 11:08