09/09/2021

Les autorités arméniennes accusées de dissimuler des agressions contre l'opposition


La principale alliance d'opposition « Hayastan » a accusé le 8 septembre le gouvernement arménien d'avoir ordonné à un organisme d'application de la loi de ne pas poursuivre les législateurs pro-gouvernementaux qui ont physiquement attaqué leurs collègues de l'opposition au parlement le mois dernier. Les viol

 >> Pour lire la suite
Partager
Dernière mise à jour : 09/09/2021 12:13