02/12/2021

Nouvel entretien des responsables russes, arméniens et azéris sur les liaisons de transport


De hauts responsables russes, arméniens et azerbaïdjanais se sont réunis mercredi à Moscou pour tenter de mettre au point les derniers détails d'un accord prévu sur le rétablissement des liaisons de transport entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan.

La réunion a commencé moins d'une semaine après que les dirigeants des trois États ont eu des entretiens dans une autre ville russe, Sotchi. Ils ont signalé de nouveaux progrès vers l'ouverture de la frontière arméno-azerbaïdjanaise au trafic de passagers et de fret.

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré qu'un groupe de travail trilatéral traitant de la question se réunirait à Moscou dans les prochains jours pour annoncer « les décisions dont nous avons convenues ».

La session du groupe co-dirigé par les vice-premiers ministres de la Russie, de l'Arménie et de l'Azerbaïdjan a commencé dans l'après-midi et n'a pas encore pris fin tard dans la soirée.

« Je ne peux pas donner à ce stade de détails sur l'ordre du jour du groupe de travail trilatéral », a déclaré plus tôt dans la journée une porte-parole du vice-Premier ministre Mher Grigorian.

Le cessez-le-feu négocié par la Russie qui a mis fin à la guerre de l'année dernière au Haut-Karabakh engage l'Arménie à ouvrir des liaisons ferroviaires et routières entre l'Azerbaïdjan et son enclave du Nakhitchevan. L'Arménie devrait pouvoir, pour sa part, utiliser le territoire azerbaïdjanais comme voie de transit pour les expéditions de fret vers la Russie et l'Iran.

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliev a affirmé à plusieurs reprises que l'accord prévoyait un « corridor » spécial qui relierait le Nakhitchevan au reste de l'Azerbaïdjan via la province arménienne de Syunik. Commentant les pourparlers de Sotchi ce week-end, il a déclaré que le « couloir de Zangezur est en train de devenir réalité ».

Le ministère arménien des Affaires étrangères a nié ces déclarations. Grigorian a également insisté sur le fait que les trois dirigeants ont discuté des liaisons de transport transfrontalier conventionnelles, plutôt que des « routes exterritoriales » suggérées par Aliev.

Partager
Imprimer
Dernière mise à jour : 02/12/2021 09:31 
Vision plus opticien

 
Nouveautés boutique
Archives
NH Hebdo N° 287 - 20/01/2022
 
NH Hebdo N° 286 - 13/01/2022
 
NH Hebdo N° 285 - 06/01/2022
 
NH Hebdo N° 284 - 30/12/2021
 
NH Hebdo N° 283 - 23/12/2021