01/08/2019

Projet pilote « Energie solaire pour le Lori »


La Région Sud vient d'attribuer au Fonds Arménien de France une subvention de 40 000 euros pour la mise en oeuvre du projet « Energie solaire pour le Lori - projet pilote ». Après un partenariat avec la Région Île-de-France, le Conseil départemental des Hauts-de-Seine, le Conseil départemental de la Haute Garonne et le SIGEIF, le Fonds Arménien de France initie ainsi une nouvelle collaboration avec une des plus importantes régions de France.

Le projet s'inscrit dans le prolongement de la deuxième édition de « La Méditerranée du Futur » (12 et 13 novembre 2018), une initiative de Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, visant à préserver et améliorer l'environnement dans le monde méditerranéen. Il s'inscrit par ailleurs dans le cadre d'« Energie solaire en Arménie », un programme lancé en 2016 par le Fonds Arménien de France dans huit villages dans la région du Tavouch : Khachtarak, Loussadzor, Ditavan, Ayketsor, Aknaghbyour, Ayguepar, Voskepar et Paravakar. L'objectif principal est d'améliorer les conditions de vie des habitants des villages et de favoriser leur développement économique et social en utilisant l'énergie solaire, une ressource gratuite et très abondante en Arménie, puisque le soleil y brille 300 jours correspondant à 2 500 heures d'ensoleillement moyen annuel. A titre de comparaison, Paris bénéficie de 1 750 heures d'ensoleillement, Lyon de 2 000 heures et Bordeaux de 2 100 heures.

Projet à l'impact économique, social et environnemental, « Energie solaire pour le Lori - projet pilote » est composé de trois parties : la réalisation d'études techniques pour l'équipement en panneaux photovoltaïques de 59 structures publiques (mairie, écoles, centres culturels, théâtre, etc), l'acquisition et l'installation des panneaux pour cinq structures publiques, et un projet pédagogique de sensibilisation au développement durable pour les élèves de 36 écoles de Vanadzor et d'Alaverdi.

L'école Hovhannes Toumanian de Vanadzor sera dotée de panneaux photovoltaïques d'une puissance de 5kW. Il s'agit là de la seule école du Lori qui enseigne le français comme première langue étrangère de la seconde classe à la terminale. Quatre écoles maternelles de Vanadzor seront équipées de panneaux solaires thermiques pour produire de l'eau chaude pour les enfants. La ville de Vanadzor participera à hauteur de 20% (environ 1 000 euros) au coût de l'investissement de ces quatre écoles. La maîtrise d'oeuvre est assurée par le Fonds arménien Hayastan (Fonds Arménien d'Arménie), en concertation avec le Fonds arménien de France.

Le projet pilote comprend une partie pédagogique de sensibilisation au développement durable destinée aux écoliers âgés de 10 à 14 ans des 22 écoles de Vanadzor (chef-lieu du Lori) et des 14 écoles d'Alaverdi (où la Région Sud PACA a déjà mené un projet de coopération). Cette partie est d'autant plus importante que l'éducation au développement durable ne figure pas dans les programmes scolaires en Arménie. Mis en oeuvre par la fondation humanitaire arméno-suisse KASA, le projet pédagogique comprend une formation pour les enseignants, une plateforme e-learning sur laquelle les enseignants seront formés pendant plusieurs semaines, et un jeu éducatif et une animation comprenant notamment l'enseignement de « gestes verts » afin de mettre en pratique les principes enseignés de développement durable.

Ce projet pilote se veut être la première étape d'un projet plus vaste visant à équiper 420 bâtiments publics de panneaux photovoltaïques sur la totalité du territoire du Lori.

Partager
Imprimer
Mots clés associés : Fonds arménien 
Dernière mise à jour : 01/08/2019 07:47 

 
Nouveautés boutique
Archives
Nor Haratch N° 1297 - 24 janvier 2019
 
NH HEBDO N° 164 - 17 août 2019
 
NH HEBDO N° 163 - 1er août 2019
 
NH HEBDO N° 162 - 25 juillet 2019
 
NH HEBDO N° 161 - 18 juillet 2019