04/07/2019

Vers une reprise de l'exploitation de Teghout


Lors d'un point presse avec les journalistes, le ministre de l'Economie, Tigran Khatchatrian, a annoncé que des travaux préparatoires étaient en cours pour la reprise de l'exploitation de la mine de Teghout (Lori). Il a estimé à 120 millions de dollars les dommages causés à l'économie du pays par la période d'inactivité de la mine. Pour rappel, le groupe Vallex, responsable de l'exploitation du site, s'était retrouvé dans une situation financière difficile suite à la fermeture de deux de ses principaux actifs industriels dans le pays : la mine de Teghout, début 2018, et la fonderie de cuivre d'Alaverdi, fin 2018. Le gel de ses actifs avait été décrété en réaction à des problèmes de sécurité environnementale, à savoir l'étanchéité des digues du bassin de rétention de la mine de Teghout.

Lors d'une session parlementaire le 28 mars dernier, le Premier ministre, Nikol Pachinian, a annoncé qu'il y avait des évolutions dans le dossier et que le groupe Vallex se préparait à relancer ses opérations. Selon certaines sources, les actifs du projet - s'élevant à 380 millions de dollars - auraient été transférés par la banque russe VTB à la Russian Copper Company, dont un de ses actionnaires est l'homme d'affaires arméno-russe, Noraïr Petrossian. Le programme d'exploitation du gisement de cuivre-molybdène de Teghout avait été approuvé par le gouvernement arménien en novembre 2007. En termes de réserves, ce gisement est le deuxième du pays après celui de Kadjaran (Sunik).

Partager
Imprimer
Dernière mise à jour : 04/07/2019 19:14