17/07/2021

Visite du chef adjoint de l'état-major russe en Arménie


Le colonel-général Sergueï Istrakov, chef adjoint de l'état-major de l'armée russe, et des officiers russes de haut rang qui l'accompagnaient sont arrivés à Erevan en début de semaine pour une nouvelle visite visant à approfondir les liens militaires entre les forces armées des deux États.

Istrakov a eu des entretiens séparés avec le ministre de la Défense Vagharchak Haroutiounian et son homologue arménien, le lieutenant-général, Artak Davtian, respectivement mardi et mercredi.

Selon le ministère arménien de la Défense, il a discuté avec Davtian de l'ordre du jour des négociations. Les deux généraux ont également « défini l'échelle et les orientations des travaux à venir », a indiqué le ministère dans un communiqué.

Une délégation militaire russe dirigée par Istrakov a déjà tenu des « négociations d'état-major » d'une semaine avec les hauts gradés de l'armée arménienne en janvier. Haroutiounian a déclaré par la suite que les pourparlers visaient à « nous aider dans la réforme et la modernisation des forces armées arméniennes ».

« Un accent très sérieux a été mis sur la composante militaro-technique du processus », a déclaré le ministre à l'agence de presse RIA Novosti, faisant référence aux acquisitions d'armes.

Le gouvernement arménien a annoncé son intention d'approfondir les relations militaires russo-arméniennes peu de temps après l'arrêt de la guerre de six semaines dans le Haut-Karabakh par un cessez-le-feu négocié par la Russie en novembre dernier. Moscou a depuis déployé des troupes dans la province arménienne de Sunik, à la frontière des districts au sud-ouest du Karabakh repris par l'Azerbaïdjan pendant et après les hostilités.

Erevan a demandé des déploiements supplémentaires de troupes russes le long de la frontière arménienne avec l'Azerbaïdjan après que les forces azerbaïdjanaises auraient traversé plusieurs sections de la frontière et avancé de quelques kilomètres dans les provinces de Sunik et de Gegharkounik.

Le bureau de presse de Pachinian a déclaré que le Premier ministre et Istrakov avaient discuté, entre autres, de « la situation à la frontière arméno-azerbaïdjanaise ». Un communiqué du bureau a indiqué qu'ils avaient également parlé de la sécurité régionale et de « l'agenda » de la coopération militaire russo-arménienne.

Partager
Imprimer
Dernière mise à jour : 17/07/2021 13:03